Séminaire GERM/INALCO

Séminaire pluridisciplinaire de recherches méso américanistes

1er semestre 2017 le jeudi de 17h à 19h

PROGRAMME GERMINALCO 2017

 Formes de pouvoir en Mésoamérique et leurs inscriptions dans l’espace

Ce nouveau séminaire d’enseignement et de recherche propose de réunir, dans le cadre du cursus de langues et cultures de la Mésoamérique de l’INALCO, étudiants, professeurs et chercheurs réunis au sein du Groupe de Recherche sur les Mayas et la Mésoamérique (GERM). Des chercheurs de différentes disciplines et de régions d’études mésoaméricaines diverses seront invités à échanger et réfléchir à une thématique commune dans un constant souci diachronique, mus par une ambition comparative large.

Les deux premières années, le séminaire se propose d’engager une réflexion sur l’inscription spatiale de certains types de pouvoir ainsi que sur les formes matérielles et symboliques des relations qu’ils entretiennent entre eux, documentées aussi bien les sociétés du passé que les populations actuelles. Toute inscription spatiale est également temporelle et symbolique. L’objectif est donc de renouveler la recherche sur l’ancrage de ces forces, quel qu’il soit : nature et domaine d’exercice, mais également durée et réitération, ainsi que procédés d’effectuation, de conservation et de transmission. On en recherchera les indices tant dans les monuments, l’épigraphie ou l’iconographie que dans les contes ou les parcours oniriques des chamanes, dans le contrôle du sitio par un chef de famille aussi bien que  dans les territoires invoqués par les guérisseurs dans leurs prières.

On analysera la continuité ou discontinuité des contours identifiés et la géosymbolique des pouvoirs dessinés, soulignant non seulement les catégoriques émiques à la base des relations construites entre les différents pouvoirs et leur espace d’exercice, mais aussi leurs relations entre elles : recouvrement et coïncidence partiels, superposition exacte, déplacement s (engagé par les rituels, les conflits, les bouleversements sociaux ou les guerres), ou encore effacement, rupture et constitution de frontières. Une attention particulière à ces cartographies mentales permettra une réflexion plus minutieuse sur la disposition cognitive relative à ces espaces investis, les interstices ou intervalles qu’on peut y reconnaître, et les changements dans des temps observables à des micro- ou macro-échelles dans la langue et la culture.

Groupe d'enseignement et de recherche sur les Mayas et la Mésoamérique