Journée d’étude internationale FABRIQ’AM (31/03) : « Du Hip Hop à Whatsapp »

Journée d’étude internationale FABRIQ’AM

(ANR, LESC & MONDESAM)

 31 Mars 2016

Du Hip Hop à Whatsapp :
Nouvelles formes de communication chez les amérindiens.

 EHESS 105 bd. Raspail
salle 8

Programme : télécharger ici

matin
10h00:Présentation Karla J. Avilés González (LABEX EFL, Paris 7 / EREA) et Valentina Vapnarsky (EREA/LESC, CNRS)

10h10-11h: Josep Cru (Université de Newcastle, Angleterre) : Bilingual rap in Yucatan: Strategic choices for the revitalisation of Amerindian languages.

11h-11h50: Hilario Chi Canul (Université du Quintana Roo, Mexique) : Vitalidad lingüística y cultural de los mayas en tiempos de WasK’oop (“Cocorrón con tino” – grupo whatsApp maya internacional). Donde la modernidad y la tradición buscan un punto de encuentro.
Lien Réseau Peuples Autochtones
.

11h50-12h: Pause

12h-12h30: Mônica Celeida Rabelo Nogueira & Cristiane De Assis Portela (Université de Brasilia) : Apropiaciones tecnológicas y reinterpretaciones culturales entre estudiantes indígenas de Brasil.

Après-midi14h-14h30: Magda Helena Dziubinska (LESC-EREA) : L’amour amérindien sur Facebook (ou quand l’anthropologie frôle le voyeurisme).

14h30-15h: Marie-Pierre Bousquet (Université de Montréal) : « C’est quoi ton Facebook?» Vie privée, vie publique des Algonquins du Québec.

15h-15h30: Pirjo Kristiina Virtanen (Université de Helsinki) : Social media in indigenous Brazilian Amazonia – digital exchanges.

15h30-16h00: Pause

16h-16h30: Genner Llanes-Ortiz (CIESAS, Mexico / Global Raising Voices) : Activismo Digital de Lenguas Indígenas: avances en la comprensión de un nuevo campo de acción en América Latina.

16h30-17h15: Discusión / Discussion / Discusion

Org. : LESC – Karla Avilés González (Labex EFL, Paris 7) & Valentina Vapnarsky (EREA/LESC, CNRS)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.