[Vidéo] Marie Ramelet : “Emballer, empaqueter, envelopper chez les Mayas” – 25/02/2021

 

Emballer, empaqueter, envelopper chez les Mayas de la période classique (250 – 900 apr. J.-C.) : une incursion iconographique.

Pour les Mayas de la période classique (250 – 900 apr. J.-C.), un des rôles majeurs des tissus semblait s’incarner dans un ensemble d’actes et de pratiques spécifiques : l’emballage, l’empaquetage ou l’enveloppement d’objets, de monuments, voire de corps et, de fait, la création de paquets, de ballots. Si les vestiges matériels sont rares, l’iconographie, quant à elle, fournit de nombreux exemples et donne à voir l’utilisation de ces paquets au sein de scènes rituelles ou politiques, de présentation d’offrandes ou de tributs, de scènes mortuaires ou surnaturelles. Bien que les usages, les contextes et les caractéristiques iconographiques de ces actes et de ces paquets soient multiples, une étude de leurs représentations permet d’entrapercevoir plusieurs grandes tendances et catégories. Et ce, bien que l’omniprésence de ces paquets, dans des scènes et des contextes divers, rende les frontières assez poreuses entre les notions de paquets sacrés et d’enveloppement rituel (adjectifs omniprésents dans la littérature) et la définition d’actes et de techniques relevant du pratique et de l’utilitaire.

Cette présentation consistera, d’après nos premières analyses et un état de la question, en une incursion dans l’iconographie céramique et lithique, afin de tenter de mieux appréhender, par leur représentation, ces actes qui, quels que furent les buts et enjeux associés, tinrent une place de premier choix dans la société maya.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search