Théâtre mémoriel et militantisme politique : la « Moronka – Chabela Ju » maya ixil – 22/02/2019

Chères et chers collègues,
Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine séance du séminaire de l’EREA le vendredi 22 Février 2019 de 14h30 à 16h30 à la MAE René Ginouvès, salle 308F, Université Paris Nanterre.

Dans ce cadre, Coralie Morand (doctorante, UPN) présentera la communication :
Théâtre mémoriel et militantisme politique : la « Moronka – Chabela Ju » maya ixil.

Rejouée en septembre 2017 à Santa María Nebaj (Département du Quiché, Guatemala) après des années d’absence, la Moronka – Chabela Ju est une pièce de théâtre ixil dansée et chantée, dont les origines remonteraient à la période coloniale. Elle reprend, avec humour, l’arrivée des colons espagnols dans la région, tout en proposant une vision métaphorique de la spoliation de la terre à travers l’appropriation du corps des femmes. Réalisée dans une zone du Guatemala ayant particulièrement souffert du conflit armé des années 1980, la performance de 2017 fut accompagnée du discours d’une femme de grand prestige local, dont l’objectif affiché était de sensibiliser le public au continuum de violences auquel les Ixil sont soumis, ainsi que de récits de membres de l’ancienne troupe évoquant leurs souvenirs liés à la pièce. L’analyse des données s’attachera à éclairer la façon dont la mémoire historique est mise en scène pour devenir un outil de militantisme politique et féministe. Une lecture de l’événement centrée sur le personnage féminin mènera à questionner la pièce de théâtre comme outil d’émancipation des femmes.

Discutant: Sergio Romero, Associate Professor, University of Texas, Austin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.