GDRI RITMO (2015-2018)

Créer, détruire, transformer en Mésoamérique :
les modalités des actions rituelles et leurs inscriptions temporelles

Le réseau constitué se propose de mener, dans une perspective interdisciplinaire et comparative (archéologie, épigraphie, iconologie, ethnohistoire, ethnologie, linguistique, anthropologie linguistique), une réflexion collective autour de la dimension temporelle de l’activité rituelle dans les sociétés mésoaméricaines, passées et contemporaines. Le projet s’attache à traiter, dans un cadre élargi, des rituels apparemment dissemblables, mais qui tous sont générateurs de changement (rituel est entendu ici au sens d’une série d’actions spécifiques et formalisées qui, en introduisant un scénario différent de ceux des activités quotidiennes, produisent des changements plus ou moins transitoires au sein d’un contexte initial). Ainsi en est-il notamment des rituels liés à la fabrication des artéfacts, aux cycles de vie, à la guérison et à la résolution de conflits, à l’intronisation des gouvernants ou à la transmission de charges, ou encore aux pratiques d’installation et d’abandon, de réutilisation ou de reconversion des espaces socialisés. Trois catégories principales d’action – créer, détruire, transformer – seront observées, qui permettent de saisir les processus de transition dans leur dimension temporelle. Dans une perspective interdisciplinaire, ces catégories présentent l’avantage d’inviter à aborder conjointement la multiplicité des modalités d’actions mobilisées dans les rites, en particulier celles relevant des actions sur la matière et de la performativité des gestes et des discours, centre de notre attention.

Partenaires: Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ; Université Paris Ouest-Nanterre La Défense ; Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne; Mesoamerica Center of the University of Texas at Austin; Middle American Research Institute at Tulane University; University of California, Berkeley; Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social (Ciesas); Abteilung für Altamerikanistik und Ethnologie de l’Université de Bonn (UNI-BONN); Università degli Studi di Napoli l’orientale; Sapienza, Università di Roma


Laboratoires porteurs: LESC (CNRS & Université Paris-Ouest) avec ArchAm (CNRS, et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


Coordinateurs & contact: Valentina Vapnarsky (valentina.vapnarsky@cnrs.fr) et Philippe Nondédéo (philippe_nondedeo@yahoo.com)


Comité scientifique en France: Marie-Charlotte Arnauld, Dominique Michelet, Aurore Monod Becquelin Philippe Nondédéo, Perig Pitrou, Valentina Vapnarsky, Marie Chosson


Coordinateurs internationaux: Marcello Canuto, Flavia Cuturi, Nikolaï Grube, William Hanks, Olivier Le Guen, Alessandro Lupo, Tsubasa Okoshi, David Stuart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Groupe d'enseignement et de recherche sur les Mayas et la Mésoamérique